Non classé

Un paradis… De sel à Aubange

Après le Covid et toutes ces mesures contraignantes, nous avions bien besoin de trouver une activité bien-être à faire à deux, et pas trop loin de chez nous. Mais depuis longtemps, nous avions bien envie d’essayer le Paradis de Sel, à Aubange, près de la frontière française. Les bienfaits du sel, ou halothérapie sont en effet reconnus depuis longtemps, notamment pour la peau, les problèmes respiratoires et articulaires.

Dans le respect des mesures sanitaires (visite réalisée en mars 2021), nous nous sommes donc rendus à Aubange. Au Paradis de Sel, vous avez le choix entre la grotte de sel, où l’on peut être jusque six, dans des transats, pour une séance de 40 minutes au prix de 15 € par personne.

Nous avons opté pour cette première fois pour l’espace plus intime du Salinarium, prévu pour 3 personnes maximum (deux étant l’idéal). À la différence de la grotte, ici, on peut se coucher sur un « lit » de pierres de sel chauffé à 28 degrés, pour une détente maximale.

La séance de 30 minutes est au prix de 35 €, mais des séances d’une heure sont possibles.

On entre donc et l’on peut se mettre à l’aise directement. Le sol est composé d’une épaisse couche de gros sel, un banc et un lit sont à disposition pour se coucher. Les pierres chaudes nous attirent irrésistiblement et on sent très vite leur effet chaud et qui détend.

Des serviettes et de l’eau sont à disposition, ainsi qu’un petit évier pour se rafraîchir. Pour s’hydrater, vous avez le choix entre de l’eau fraîche ou une tisane proposés très gentiment par notre hôte.

De la vapeur sèche de sel de la Mer Morte est diffusée pour plus de bienfaits encore.

La demi heure passe très vite, mais en se rhabillant, on sent déjà se distiller dans le corps la chaleur et les bénéfices du sel. Il est recommandé d’y aller régulièrement, pour un effet pérenne.

Voici les coordonnées et les infos pratiques de ce Paradis de Sel :

Adresse : Rue du village, 8a

6790 Aubange

Téléphone : 063/424.686

Leur Page facebook

Leur Instagram

Non classé

Fondry des chiens, une curiosité… Très photogénique

Toujours dans le cadre de notre week end romantique de la St Valentin dans le Namurois, nous nous sommes arrêtés sur la route de Roly, à Nismes, pour enfin admirer le fameux et très instagrammable Fondry des chiens !

Peu de monde prévu, un temps froid mais très clair : Tous les feux étaient au vert pour aller voir cette merveille géologique unique en Belgique ! Ayant envie de voir un maximum de choses en seulement quelques heures, nous avons choisi, en bons fainéants, de nous garer directement sur le parking au plus prés du site, mais vous pouvez très bien vous arrêter dès le village de Nismes et de suivre ce très beau et intéressant circuit qui part de l’église.

Nous arrivons très vite au bord de cet impressionnant gouffre, sans même nous en rendre compte… Naïvement, je pensais que je le « verrais arriver« , devant moi, mais évidemment que non, puisque nous sommes déjà en quelques sorte, sur le toit du site.

Ces formations géologiques, exploitées ensuite par l’homme pour le minerai de fer, sont à couper le souffle. C’est aussi simple que ça… On peut en faire le tour « du dessus », et en profiter pour prendre 150000 photos (et elles seront toutes réussies, promis), puis descendre par un petit chemin assez praticable, sauf pour les poussettes etc…

Une fois en bas, ce n’est pas mal non plus 🙂 Il y a plein de petites grottes, chemins, anfractuosités et cachettes. Le point de vue étant tout autre, mais non moins impressionnant, on se sent presqu’écrasés devant de vraies cathédrales de pierre.

Bref, à voir ! Comme quoi, même en restant en Belgique, on est loin d’avoir tout vu ! Quels superbes coins nous avons !

Adresse : Rue Orgeveau, Nismes 5670 Belgique

Des bonnes choses…, Non classé

Une annexe… De rêve à Roly, dans le Namurois

Pour ce tout deuxième article (yeah !), je voudrais vous faire partager l’expérience hors du temps vécue le week end de la Saint-Valentin à l’Annexe, à Roly, près de Philippeville.

En effet, malgré la période compliquée que nous connaissons tous et sur laquelle il est inutile de s’appesantir, je voulais marquer le coup pour notre 20 ème Saint-Valentin, et grâce aux bons conseils cumulés de la blogosphère, de Facebook, et d’Instagram, je me suis attelée à bloquer un endroit dès début janvier.

Mes critères principaux étaient : Un endroit cosy, un repas en chambre, et si possible un bain à bulles OU au moins une grande baignoire. Vous verrez dans les photos de l’article que nous avons été exaucés sur tous ces points, et bien plus.

Arrivés à notre aise par les chemins de traverse dans la belle région de Nismes, nous en avons profité pour aller visiter l’impressionnant gouffre du Fondry des Chiens , dont je vous reparlerai prochainement.

L’accueil est chaleureux et discret, la propriétaire nous ouvre la chambre, et nous explique le fonctionnement de la télécommande pour le chauffage et la télévision. Elle nous laisse en nous disant que notre box repas « Saint-Valentin » sera disponible devant la porte à partir de 18 heures…

Puis elle revient avec un verre de vin chaud et des biscuits faits maison, et plein de brochures touristiques sur la région, c’est top !

Plein de bougies sont déjà allumées dans la pièce, elles nous invitent ! Il est temps de prendre pleinement possession de la chambre, NOTRE chambre pour les prochaines 24 heures.

Il faut savoir avant toute chose que nous n’étions plus partis en week end en amoureux depuis… Septembre 2019 ! C’est vous dire si nous attendions beaucoup de cette parenthèse 🙂

Alors, la décoration est juste sublime, très accueillante, un peu style scandinave, mais en plus chaleureux… Plein de coussins, de tissus. Une table est déjà dressée pour le repas  »mystère » du soir.

Et cette baignoire, immense, dans la chambre même, m’attire irrésistiblement. C’est LE point fort, incontestablement, à tel point que je l’ai prise en photo sous tous les angles.

Dans notre petit corridor privé, il y a un porte manteau, une bibliothèque, mais aussi un mini frigo bien rempli, une machine à café et ses dosettes, et une bouilloire.

À 18 hr, trop curieuse, je vais voir et à la porte, une magnifique boîte en bois n’attend que nous ! Ce repas, estampillé Saint-Valentin, nous a couté 60 € pour deux, et est à réserver à l’avance en discutant avec les propriétaires, notamment sur Messenger, où ils sont très disponibles et à l’écoute.

Les contenants sont en inox ou en verre, très écolos. Les autres aliments sont emballés dans du papier kraft, c’est très intriguant et l’on se prend vite au jeu des devinettes. Nous nous installons et commençons par déguster l’apéritif, un « philtre d’amour » mystérieux dans lequel nous pensons déceler des notes de carotte et d’orange ? En tous cas, c’est très bon, et nous entamons les amuses bouches en suivant les indications sur de petites étiquettes.

Dans le désordre et sans tout dévoiler, nous avons mangé des œufs de cailles, des brochettes de fromage au gingembre confit, un assortiment de charcuteries, une soupe froide de courgette à la féta et à la menthe, une verrine à la betterave, et puis une quiche au fromage de Chimay, et plein d’autres petites choses très gourmandes. L’accent est mis sur le fait maison et le régional, et c’est très appréciable. Les becs sucrés que nous sommes apprécient d’autant plus le dessert, une fondue au chocolat à la bougie, avec des fraises et des marshmallows.

Tout cela nous donne bien envie de profiter du grand lit pour digérer, mais avant, je ne résiste pas à un bon bain dans cette oasis en plein milieu de la pièce. Le reste de la soirée ne regarde que nous, eheh, mais nous avons merveilleusement dormi 😛

Le matin, grâce à une petite ardoise où nous avions noté notre heure de préférence, un petit déjeuner de roi achève de nous réveiller. Servi à la porte sur une desserte, il se compose à nouveau d’un tas de petites merveilles faites maison, dont des confitures, des crêpes (en forme de coeur, je tiens à préciser !), des viennoiseries, mais aussi des charcuteries, des oeufs brouillés, c’est vraiment très complet. Il s’agit du petit déjeuner « gourmand » , que vous pouvez consulter ici .

C’est avec regret que nous faisons le Check Out à 11 heures. Dehors, une piscine et des transats attendent que nous revenions aux beaux jours. L’Annexe se compose de deux chambres , la 14, que nous avons choisi, et la 22, dans un autre style, mais qui a l’air tout aussi charmante. En tous cas, entre l’accueil, les conseils, la déco et les bons petits plats, c’est une adresse que je vous recommande chaudement.

À voir dans la région : Treignes, le visage des musées, Les Lacs de l’Eau d’Heure, L’Aquascope de Virelles, La Brasserie de Chimay et tant d’autres choses…

Infos pratiques : L’Annexe, séjour à la campagne.

Prix à partir de 140 € la nuit (en semaine)

Téléphone : +32478/10 85 31

Leur page Facebook

Leur Instagram

Des bonnes choses…, Non classé

CLAC ! Des conserves qui l’ouvrent !

Dans la famille « j’ai la flemme de cuisiner », je demande… Moi même ! Mais étant aussi de la famille « j’ai envie de manger sainement », vous comprendrez mon dilemme des soirées «sans » .. Ô Joie, il y a peu de temps, j’ai découvert Clac ! , une conserverie Auvergnate et entièrement BIO.

En effet, l’équipe Clac ! a pour ligne de conduite l’agriculture biologique, le circuit court et l’artisanat. Elle se concentre sur les petits producteurs d’Auvergne et tous les produits sont élaborés de À à Z dans leur atelier.

Voilà l’équipe, toujours au taquet des conserves Clac ! .

Passons aux produits… Bon, je ne connais pas (encore) toutes les gammes, mais j’ai eu l’occasion de goûter le velouté Courge/coco/gingembre, (voir ci dessus), et franchement, c’est une tuerie.

Crémeuse, pleine de pep’s et pourtant très douce, cette soupe vaut franchement le détour.

Au rayon tuerie, je vous recommande aussi le curry d’aubergine, parfait dans son rôle de légume confit dans une sauce relevée qui va avec tout, la sauce tomate au bleu d’Auvergne qui va bien (testée avec des Penne Rigate et des lardons, tout simple), ainsi que le Ketchup… de Betterave !

Les produits sont disponibles dans une sélection d’épiceries fines, fromagers, magasins Bio etc, mais aussi directement à la conserverie, ainsi qu’en e-shop sur leur site.

Bref, vous l’aurez compris, je vous conseille ces produits qui… Claquent !

Le site Clac !

L’Instagram Clac !

Le Facebook Clac !

Adresse : CLAC, 20 rue des acilloux, 63800 Cournon-d’Auvergne, France